Bungô Stray Dogs #1 ♣ Kafka Asagiri & Harukawa 35

Après avoir été expulsé de son centre d'accueil, Atsushi Nakajima se retrouve seul et à la rue...il rencontre alors un étrange jeune homme du nom de'Osamu Dazai. Ce dernier fait partie de l'Agence des Détectives Armés, une troupe d'enquêteurs aux pour pouvoirs paranormaux, à la recherche d'un mystérieux tigre mangeur d'hommes. Atsushi semble avoir d'étroits liens avec tigre, et se retrouve enrôlé malgré lui parmi ces fameux Détectives sur l'initiative de Dazai. Action et batailles entre illustres écrivains à Yokohama !
Editeur : Ototo
Publication : 3 février 2017
Genre : Manga Seinen
Thème : Historique / Fantasy / Enquêtes

Série en cours (4 tomes parus en vf)

Note : 4/5
Bungô Stray dogs est un manga qui m’a plu de découvrir. Certes, ce n’est pas avec ce premier tome seul que je pourrais me forger une idée sur l’histoire générale de cette série mais ce que j’ai lu est très prometteur pour la suite.

J’ai particulièrement apprécié le chara design. Légèrement anguleux mais avec des plans rapprochés des visages qui permettent d’accentuer les expressions des personnages et ainsi ajouter un peu de gravité au récit. Ces détails mis en avant contrebalance une narration très peu dense finalement. Il y a bien des dialogues mais l’auteur ne perd pas de temps en explications inutiles. Le récit est assez explicite en soi et l’univers se découvre peu à peu sans trop de complexité.

Ainsi, j’ai aimé suivre l’initiation d'Atsushi dans cette agence de détective si particulière, chassant dans le domaine du surnaturel les criminels que la police n’arrive pas à appréhender. Je dirais que le point fort de ce début de récit est le mystère qui plane autours des personnages. L’auteur ne nous en dévoile pas beaucoup sur eux et leur passé mais c’est justement ce qui est intéressant. Il y a un côté très humoristique et décalé à leur présentation alors que l’histoire n’est pas drôle en soi. J’ai adoré Dazai qui sous ses airs sérieux et taciturne voue une obsession au suicide en se servant de cobaye mais avec toujours un raté quelque part qui fait qu’il est encore vivant, à son plus grand désarroi. C’est spécial et je ne cesse de me demander pourquoi il en est arrivé à ce stade (même s’il n’y a rien de tragique à la situation).
Cependant j’aimerai quand même que leur personnalité soit plus exploitée par la suite car même si je l’apprécie, la psychologie des personnages est un peu trop lisse à mon goût. Tant de choses restent à découvrir et l’intrigue ne fait que commencer. Il y a de l’action et des bagarres plus ou moins violentes donc il vaut mieux être averti mais en règle générale, c’est bien rythmé. Il y a une part d’initiation avec l’arrivée d'Atsushi dans l’organisation et une autre où le « méchant » fait son apparition pour vraiment entrer dans le vif du sujet.

En bref, j’ai adoré ce premier tome (et beaucoup rit aussi) qui, en si peu de temps permet déjà de se rendre compte du potentiel de cette série. Sous des traits d’humour, l’histoire promet de l’action sous le couvert d’enquêtes surnaturelles.


Je remercie chaudement les éditions Ototo et Babelio pour le partenariat.


Commentaires