Outlander #1 : Le chardon et le tartan ♣ Diana Gabaldon


Outlander

1945. Claire passe ses vacances en Ecosse, où elle s'efforce d'oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d'une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura aussitôt fait d'en découvrir la raison : en s'approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d'un champs de bataille.

Le menhir l'a menée tout droit en l'an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d'autrefois?


Mon avis 

J'ai commencé cette lecture pleine d'espoir d'avoir le coup de coeur absolu, que ce soit pour l'histoire ou les personnages.



Cependant, au-delà du fait que j'ai bien apprécié ma lecture, ce n'est pas l'explosion auquel je m'attendais. Sans doute est-ce dû au fait qu'il s'agisse d'une série et donc d'un premier tome. Je lirais donc la suite avidement pour me faire une idée globale.



Comme je viens de vous le dire, il s'agit d'un bon livre.

Pour commencer, le récit, loin d'être addictif, est très bien construit. La description des Highlands et les nombreux voyages des protagonistes nous plongent dans un univers inconnu mais riche. Loin de toute civilisation moderne, on apprend la vie quotidienne de ces régions reculées d'Ecosse en compagnie de Claire. La trame se divise en 7 parties successives, au fil des péripéties que subit l'héroïne. Ainsi, l'histoire se déroule calmement jusqu'à ce que des rebondissements inattendus viennent accélérer le rythme. En y repensant, j'ai eu l'impression de regarder plusieurs épisodes d'une série.

On passe donc de la vie quotidienne, à des combats (assez violents vu l'époque), à des voyages et j'en passe, le tout sur fond historique politique. Très bien construit, on ne se lasse donc jamais.




Les personnages sont tout aussi bien pensés. Claire, pour commencer, est cynique et possède un franc parler déroutant pour le XXVIIIe (et peut-être aussi pour 1940). C'est justement sa force puisqu’elle arrive, de ce fait, à faire face à toute sorte de situations inhabituelles pour elle, sans être trop déstabilisée ni montrer ses doutes faces à ces étrangers. Sa vie passée dans les années 40 lui est aussi d'une très grande aide,choix très judicieux fait par  l'auteur. En effet, grâce à cela, tout ce qu'elle fait en 1740 ne paraît pas incongru.

Pour ce qui est de Jamie, je le trouve très craquant et sweet mais ce n'est pas le féroce Highlander auquel je m'attendais. Il est doux et brute à la fois mais aussi drôle quand le moment ne s'y prête pas. Ses réactions sont parfois enfantines mais c'est ce qui fait son charme.



Les autres personnages sont tout autant bien dépeint par l'auteur et rend le récit très vivant. Chacun à sa manière apprend les choses à Claire et nous permettent de comprendre les us et coutumes de l'époque ainsi que la situation politique compliquée qui règne entre les différents clans écossais et les anglais. Bien entendu, étant donné la narration à la 1ère personne, il s'agit des impressions de Claire. Cependant, comme vous le constaterez si vous lisez ce livre, elle est douée d'une perspicacité telle qu'on ne peut remettre en doute son jugement.



En bref, un premier tome prometteur pour la suite.

Mon avis sur le tome 2 : Le talisman


Ma note

16/20




Retrouvez tous les avis sur
Logo Livraddict

Commentaires