Creuse la mort ♣ Paul Clément

Que feriez-vous si chaque nuit une fosse était creusée dans votre jardin?
Vous la rebouchez ; une nouvelle vous y attend le lendemain. Vous interrogez les autorités ; nul ne vous répond.

C'est la situation à laquelle Frédéric, un banquier de province, est confronté lorsqu'il découvre un beau matin une mystérieuse fosse en plein milieu de sa pelouse. Décidé à en découvrir l'origine, il est loin de se douter de l'ampleur que les événements vont bientôt prendre. Et s'il creusait sa propre tombe? Celle de sa famille et de ses proches?
Enfoncez-vous dans l'horreur avec Creuse la Mort.

♥ COUP DE COEUR ♥

« Creuse la Mort » est totalement à classer dans les achats compulsifs qui ont terminés en coup de cœur. N’ayant pas du tout lu "Les Décharnés" du même auteur qui pourtant, a remporté un certain succès auprès des adeptes du club zombie (mais que j’ai fini par acheter avec et ce, un peu avant les Halliénales), c’est complètement à l’aveugle et au feeling que je me suis plongée dans ce roman.

Mais avant de vous faire part plus amplement de mon avis, je suis obligée de m’arrêter 2 minutes pour parler de l’objet-livre qui juste….
Déjà, c’est un livre relié pour seulement 16€. Mais en plus, il y a des illustrations qui sont totalement raccord avec le thème ainsi que des dessins pour chaque début de chapitre. Et puis, avec mon achat sur le site de l’auteur, il y avait une lettre où Paul Clément nous explique deux trois petites choses concernant son roman et franchement, j’ai trouvé ça super sympa qu’il prenne ainsi soin de ses lecteurs.



Bref, on y va ^^

Pour tout vous avouer, je me suis retrouvée bien bête lorsque j’ai compris de quoi il retournait exactement avec ce récit. Ce n’est pas comme si Paul Clément était le rédacteur en chef de MyZombieCulture, hein. Mais bon, je n’ai pas percuté tout de suite et finalement, c’est d’autant mieux puisque j’ai pu garder un certain mystère pendant de nombreux chapitres.
Car c’est bien ce qui m’a le plus surprise : cette facilité à garder le suspense sur les événements qui se déroulent sous les yeux de Frédéric. Ces trous qui apparaissent en pleine nuit, sans explication. C’est osé étant donné qu’on ne sait pas de quoi il en retourne avant plus de la moitié du roman (il me semble).

J’ai été très étonnée de voir la réaction de Frédéric justement, tellement exagérée par rapport à la situation. Il est vrai que se lever un matin et voir son jardin avec une fosse si nette au milieu, c’est assez insolite. Que jour après jour, cette dernière réapparaît et « évolue ». Mais de là à perdre son sang froid… Je me suis demandée si c’est le personnage qui présentait un caractère explosif qui se révélerait au fur et à mesure de ma lecture ou si c’est l’auteur qui a trop exacerber ses réactions. Je pensais pouvoir comprendre pourquoi sa réaction fut si virulente dès le début mais même après avoir refermer le livre, je n’en sais toujours rien.
C’est le détail qui a légèrement enrayé ma lecture mais dans un même temps, c’est grâce à Frédéric que les choses avancent. Et avec lui, on va de surprises en découvertes.



Avec ce récit, Paul Clément revient aux bases des morts-vivants et ça fait du bien. On ne s’y attend pas mais le classique fonctionne très bien, sans fioritures, sans forcément créer un « mythe » zombie sophistiqué qui poserait un questionnement sur sa crédibilité. Je vais vous dire : on s’en balance de savoir si cela pourrait être réel ou pas, tout ce qu’on veut, c’est frissonner et que l’histoire soit convaincante.

L'histoire prend de plus en plus d'ampleur au fur et à mesure que les pages défilent. L'ambiance devient plus pressante, plus prenante jusqu'à ce que la réalité nous frappe de plein fouet.

Une intrigue rondement menée où l'action s'enchaîne jusqu'à perdre haleine et une écriture fluide, j'ai été ravie de lire un roman horrifique si immersif  à  Pari réussi. Pas besoin de s’étaler plus sinon de vous dire de foncer et lire Creuse la Mort !


Commentaires

  1. Un énorme merci pour cette critique ! Vraiment content que Creuse la Mort ait été un coup de coeur :D À bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de quoi :D J'espère autant aimer les décharnés. Bonne continuation ^^

      Supprimer

Publier un commentaire