Charley Davidson #4 : Quatrième tombe au fond ♣ Darynda Jones

Etre Faucheuse, c'est glauque. Et détective privée, dangereux. On peut dire que je cumule. C'est pour ça que j'ai décidé de prendre un peu de temps pour moi. Rien de tel que de passer quelques commandes au télé-achat pour reprendre du poil de la bête. Je ne comprends pas pourquoi Cookie en fait tout un plat! Ce n'est pas comme si on manquait d'argent : Reyes Farrow, le très chaud fils de Satan, m'en doit plein. Cela dit, pour lui demander de régler sa dette, il faudrait que je sorte de chez moi... Mais avec un pyromane qui met le feu, littéralement à Albuquerque, et cette femme qui a besoin de mes services parce qu'on cherche à                                                                                                       l'assassiner, je préférerais rester en pyjama.
Editeur : Milady
Parution : 12 juillet 2013
Genre : Urban Fantasy
427 pages

Série en cours de 10 tomes

Note : 4/5
La fin du tome 3 n’est pas sans conséquences pour Charley puisque la rencontre avec le père de Reyes ne s’est pas faite sans mal. Même si on a tendance à l’oublier, ce tome n’est pas sans nous rappeler qu’avant d’être Faucheuse, elle reste une humaine au corps fragile et mortel. Ou peut-être est-ce l’inverse ? 
Dès lors, on retrouve notre héroïne toujours égale à elle-même mais avec toutefois cette peur rémanente dû aux sévices subis précédemment. Elle développe une claustrophobie peu assumée, il faut se le dire mais c’est surtout que cette situation entraîne une perte de travail et par conséquent de revenu. 2 mois plus tard, elle est donc dans l’obligation financière de prendre en main une nouvelle affaire tout en s’occupant de ses vieux démons.

Comme d’habitude, cette série est une véritable bouffée d’air frais et ce tome ne déroge pas à la règle. Notre Charley est encore plus barrée qu’avant puisque celle-ci a découvert les joies du téléshopping, aux grands désarrois de Cookie. En somme, tout plutôt que de faire face à la réalité et aux vrais problèmes.

Ainsi, la question de Reyes ne se pose plus même si ce dernier reste une obsession dévorante pour la jeune femme. Je trouve que leur relation passe au second plan car ce qui prédomine, c’est l’enquête mais aussi le développement psychologique de Charley fait par l’auteur suite à son traumatisme. Ce n’est pas plus mal car cela permet de voir d’autres facettes d’elle qui sont cachées par ses réparties humoristiques et bien senties. Quoi qu’il en soit, elle n’est pas infaillible au point de balayer d’un revers de main ce qui lui est arrivé.

J’ai bien aimé l’enquête sur laquelle se pose Charley. On sent qu’il se passe quelque chose de pas très net mais sans savoir mettre le doigt dessus. Cette femme qui pense être en danger de mort et ce, depuis l’âge de 5 ans tourne au surnaturel et apporte encore plus de complications à la vie de Charley.

Enfin, des révélations sont une fois de plus apportées mais il faut malheureusement attendre la fin pour avoir un avant-goût des surprises que peuvent nous réserver ce couple infernal. Rien d’extraordinaire pourtant mais qui nous permet un peu plus d’étoffer l’univers des Faucheuses et autres réjouissances démoniaques.

En bref, un tome agréable qui fait passer un bon moment sans pour autant que ce soit le récit où il y ait le plus d’action. Pour moi, je le considère comme un tome de transition qui permettra peut-être de propulser la suite dans une nouvelle aventure plus rythmée et avec, je l’espère, plus d’apparition intéressante de Reyes.



Commentaires