Parlons saga : Le Paris des merveilles ♣ Pierre Pevel


Paris, au début du XXe siècle.

Les messieurs ont de fières moustaches, des chapeaux melons ; les dames portent des corsets, des jupons, des bottines à boutons. Déjà, de rutilants tacots pétaradent parmi les fiacres le long des Grands Boulevards aux immeubles haussmanniens. Mais ce n'est pas le Paris de la Belle Epoque tel que nous l'entendons : la tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes ont investi la Seine, les farfadets, le bois de Vincennes, des chats-ailés discutent philosophie et une ligne de métro permet de rejoindre le pays des fées.

Bienvenue dans le Paris des Merveilles.
Editeur : Folio SF/Bragelonne
Parution : 2017
Genre : Fantasy/Aventure

Série terminée en 3 tomes

Note : 5/5

Aujourd’hui je vous retrouve pour parler non pas d’un livre mais de toute une série que j’ai lue en seulement quelques mois (alors que d’habitude il me faut plusieurs années). Qui plus est, il s’agit d’un auteur français.

Le Paris des Merveilles de Pierre Pevel

Rien que le nom de ces livres vous transportent déjà alors imaginez une fois la lecture entamée ce que cela peut donner.

 

Prenons également une minute pour admirer les splendides couvertures de chez Bragelonne. Pour ma part, je possède la version poche (dont le troisième tome en édition limitée) mais il faut dire que le visuel donne tout de suite le ton du contenu. Et pour une fois, ce n’est pas que du superficiel.

Enfin bref, tout ça pour dire que cette histoire m’a subjuguée du début à la fin. Que ce soit l’histoire, les notes fantastiques ou les personnages hauts en couleur, Pierre Pevel ne laisse rien au hasard pour mener à bien cette fresque historique et nous emmener au cœur du Paris XXe.

De plus, à chaque tome terminé, je me demandais quelles surprises pouvait m’attendre dans la suite et c’est avec enthousiasme que je m’y replongeais. Cette histoire ne fait que me surprendre par son originalité et sa complexité car à chaque page tournée, une nouvelle évolution apparait avec un univers qui n’est pas figé. Loin s’en faut. Qui eut cru qu’il reste tant de chose à découvrir alors que « Les enchantements d’Ambremer » fut déjà si riche en émerveillement et découvertes.

Mais de quoi parle ces romans me direz-vous ?

Et bien je dirais que c’est compliqué de résumer mais disons qu’il est question d’un certain gentleman issus d’un autre monde féérique – Ambremer -, interconnecté au nôtre, qui va devoir démêler certaines intrigues et mystères découlant de cette association entre Terre et Outremonde.
Le tout accompagné de divers personnages tels qu’une femme amoureuse dont le passe-temps favori est de tourmenter son mari (ou ex…on ne sait pas trop), un chat ailé qui ne manquera pas de répartie et enfin des créatures en tout genre tels que des dragons et des fées.

On entre littéralement dans l’inconnu en suivant nos deux protagonistes. En effet, Isabelle de Saint-Gil et Louis Griffont vont chacun être amené à vivre une aventure mais ce n’est que bien plus tard que le lecteur voit s’entrecroiser les 2. Evidemment, dès lors tout devient plus clair, on s’amuse à imaginer les péripéties auquelles vont avoir droit cette paire d’originaux.

De façon plus générale, j’aime le fait que Pierre Pevel s’adresse à nous durant la lecture. Cela rajoute une petite note intimiste au récit et rend plus attrayante encore la lecture.

Le tout avec une pointe d’humour vieille France que j’apprécie énormément. Ainsi, les protagonistes se taquinent selon les codes de l’époque et l’auteur maîtrise cela avec brio car on s’y croirait vraiment. On a droit à des situations burlesques et beaucoup de répliques faciles typiques du siècle dernier. La courtoisie et les bonnes manières se marient donc très bien avec l’enquête générale.

C’est précisément le genre de récit dont je suis friande. Un pied dans l’histoire, un deuxième dans l’aventure et le dernier dans l’imaginaire. Le tout enveloppé de mystère. Tous ces rappels historiques sont une mine de découvertes pour celui qui s’y attarde. L’ambiance est très bien retranscrite et on s’immerge parfaitement dans ce Paris un peu magique.

En résumé, un univers intéressant qui nous permet une véritable incursion dans l’imaginaire de l’auteur, ancré dans le réel et l’irréel qui transparaît à merveille à travers une plume fluide et agréable.
Avec des personnages haut en couleur qu’il est très plaisant de suivre et un côté aventure/enquête soupoudré de thé.

Commentaires